Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A-t-on déjà vu un tel boulet ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Caden Austin
membre des magyars.

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: A-t-on déjà vu un tel boulet ?   Dim 13 Sep - 17:13

Caden Austin




"Et les lunettes, c'est pour quoi ?"
"Je crois que j'ai une conjonctivite !"
"Tu crois seulement ?"
"Bah oui... Mes yeux sont un peu rouges !"


Dernière édition par Caden Austin le Dim 13 Sep - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caden Austin
membre des magyars.

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: A-t-on déjà vu un tel boulet ?   Dim 13 Sep - 17:14

Biographie


    Sarah - « Ca suffit ne bougeait plus ! »
    Madame Sarah Austin posa ses mains sur ses hanches et jeta un regard noir à ses trois enfants et son époux. Décidemment, elle ne parviendrait jamais à prendre cette photo de famille. Les fêtes de Noël approchaient à grand pas et la sorcière s’était mise en tête d’envoyer à chaque ami et membre de la famille une carte de Noël qui serait en réalité un portrait des Austin, réunis au grand complet. Cependant, au vue des énergumènes composant sa famille, la partie s’annonçait difficile.
    S - « Jenny ! Cesse de remuer ! »
    Jenny - « Mais m’man !! Caden n’arrête pas de… »
    S - « M’man ? Et ça prétend faire de grandes études ? »
    Jenny grimaça. La jeune fille venait de fêter ses vingt-deux ans. En formation au département de la Justice Magique, elle avait réussi à se libérer l’espace de quelques heures pour participer à cette stupide photo de famille et n’appréciait pas vraiment de se faire réprimander par sa mère comme une enfant de huit ans. La jeune femme remit un peu d’ordre dans les pans de sa jupe de mauvaise grâce.
    S – « Et tiens-toi droite ! Tu ne voudrais certainement pas être toute courbée lorsque tu auras trente ans et marcher comme une vieille femme ? Je me trompe ? »
    Jenny leva un regard suppliant vers son père afin qu’il prenne sa défense. La jeune femme avait toujours été sa préférée aussi, elle comptait bien sur son soutien inébranlable. Henry Austin, le patriarche, adressa un clin d’œil à sa fille chérie.
    H – « Voyons Sarah, calme-toi ! Je ne comprends pas pourquoi ce portrait de famille te met dans de tels états ! »
    Sarah répliqua, tout en continuant d’installer l’appareil photo et de régler le zoom. Pour Noël, elle avait décidé d’utiliser un appareil photo moldu, une lubie, mais il fallait bien avouer que c’était beaucoup plus difficile à utiliser qu’un appareil photo normal ! »

    S – « Ooooh ! Je ne comprends pas pourquoi ça ne fonctionne pas ! »
    H – « Tu as acheté cet appareil moldu à Dickinson, tu sais bien qu’il s’agit d’un escroc ! Tu as dû te faire avoir ! »
    Sarah ne broncha pas. Elle continua de trifouiller les boutons de l’appareil puis, exaspérée, elle se mit à hurler le prénom de William, son fils aîné. A cet instant, le jeune homme apparut dans un bruit discret aux côtés de sa mère. Celle-ci leva les yeux au ciel.
    S – « Combien de fois je t’ai dit de ne pas transplaner dans cette maison ? Ah, tu vas me rendre folle… Mais pas autant que ce satané appareil moldu ! Jette un coup d’œil, s’il te plait ! Tu as eu de si bonnes notes à tes ASPIC d’étude des moldus ! »
    W – « Maman, c’était il ya cinq ans ! Je n’ai presque plus aucune notion de… »
    Devant le regard avada kedavrarisant de sa mère, William obtempéra. William Austin avait tout du bon garçon. Il était un peu le fils prodigue, drôle et charmant, les filles lui avaient toujours couru après. Ses résultats scolaires avaient été excellents et aujourd’hui, le jeune homme de vingt-six ans était un des meilleurs médicomage de sa génération et la fierté de ses parents. Entre un frère brillant et une sœur magique, il ne restait plus beaucoup de place pour le benjamin de la famille, Caden Austin. D’ailleurs, le jeune homme manquait à l’appel de ce portrait de famille.
    S – « Où est votre frère ? »
    W – « Certainement sous sa couette ! »
    J – « Il a éternué un peu plus tôt dans la matinée si bien qu’il est convaincu d’avoir attrapé une virus magique mortel… Il disait même qu’il commençait à voir tout en double ! »
    S – « Ah… Encore un de ses faux symptômes… Le jour où il sera vraiment malade, je pense qu’il faudra sabrer le champagne ! Sabrer ? C’est bien ce mot-là qu’emploient les moldus n’est-ce pas Will ? »
    W – « Oui maman. »
    A l’étage, Caden Austin se tenait debout face à son miroir, droit comme un « i » et son visage, d’habitude plutôt charmant, formait une grimace dégoûtée. Ses yeux noisettes étaient rivés sur son torse, ou plutôt sur le vêtement immonde qu’il portait : un pull. Mais il ne s’agissait pas de n’importe quel pull. Il s’agissait DU pull de Noël, celui que sa mère confectionnait depuis des mois pour chaque membre de la famille afin qu’ils les portent le jour de la fameuse photo. Et voilà, pourquoi en ce jour de Décembre, Caden se trouvait devant sa glace vêtu de ce pull mal taillé, de couleur bleu nuit et brodé d’un « C » orangeâte. Et d’ici quelques jours, tous les membres de la famille Austin, comprenez bien sûr, ses cousins et cousines, recevraient une merveilleuse photo de lui avec ce truc. A chaque instant, Caden était prêt à se liquéfier sur place tellement il avait honte d’être habillé ainsi. Et puis, était-ce une impression ou la laine le grattait-elle ? Non, ce n’était pas une impression. Une sensation de démangeaison parcourait le corps du jeune homme de dix-neuf ans. Il commença à se gratter l’avant-bras, puis le cou, et l’omoplate. Depuis son enfance, Caden avait toujours été hypocondriaque. Il avait les oreilles bouchées ? Et bien voilà qu’il commençait à devenir sourd. Il éternuait ? Et bien, dans quelques semaines, il serait mort à cause d’un virus chopé on-ne-sait-où. Et si ce détail contrariait sa mère, c’était un moyen indirect pour Caden de lui rappeler qu’il était là et qu’elle n’avait pas comme seuls enfants Jenny et William.
    S – « CADEN ! »
    La voix de sa mère le tira de ses pensées. Zut. Ils l’attendaient pour la maudite photo. Agacé, Caden quitta sa chambre. Au moment où il voulut poser le pied sur la première marche des escaliers, Dixie, le chat de Jenny, se colla entre ses jambes et le fit trébucher. Caden glissa. Il tenta de se rattraper de justesse à la rambarde de l’escalier, mais il rata sa prise et dévala sur les fesses les marches dans un bruit assourdissant.
    S – « Par Merlin, Caden ! Qu’est-ce que tu as encore fait ?! »
    Cette phrase, le jeune homme l’entendait au moins six ou sept fois par jour. En plus d’être hypocondriaque, Caden était d’une maladresse folle qui lui valait bon nombre de cicatrices un peu partout sur le corps. Un exemple ? A l’âge de sept ans, il était tombé dans le cactus de son grand oncle Butler, ses pieds avaient tout simplement dérapé. Et il n’était pas rare que, périodiquement, Sarah Austin reçoive des lettres de Poudlard, l’informant que son fils s’était brisé le poignet en passant à travers une fenêtre, ou alors qu’on avait dû lui raser le crâne, ses cheveux ayant pris feu lors d’un cours de potion. Cependant Austin avait beau être maladroit, il ne le faisait jamais exprès. Mais au fur et à mesure des années, les étudiants de Poudlard avaient appris à le fuir et la rumeur courait : Caden Austin n’apportait que la poisse et rien de bon ! Pourtant le jeune homme pouvait être un excellent camarade. Il était loyal et muet comme une tombe quand il s’agissait de garder un secret. Il adorait le sport mais n’osait pas intégrer l’équipe de Quidditch de sa maison de peur de crever l’œil de quelqu’un ou d’attraper une otite moldue à cause du vent. Il n’était pas bagarreur pour un sous et avait toujours détesté la violence mais pas question de rester muet ou inactif devant une injustice. On pouvait dire qu’il était courageux mais qu’à cause de la malchance qui le poursuivait, les choses tournaient toujours à son désavantage.
    S – « Caden ! Allez debout ! »
    Le jeune homme jeta un regard noir à sa mère. Dans sa chute, il avait au moins dû se briser le coquecisse mais bon, Sarah Austin s’en fichait apparemment ! Le jeune homme, à l’humeur orageuse, se releva tout en se massant le bas du dos.
    S – « Dépâche-toi Caden ! On ne va pas y passer la journée ! »
    W – « C’est bon maman. J’ai réglé l’appareil photo. Il te suffira d’appuyer sur ce bouton. Il y a un retardateur donc tu auras tout le temps qu’il te faudra pour venir t’installer aux côtés de papa avant que le cliché ne soit pris ! »
    S – « Très bien ! »
    Visiblement, Sarah était aux anges. Pourtant Caden ne partageait pas cet enthousiasme.
    C – « Hey ! Pourquoi Jenny et Will ne portent-ils pas le pull que tu as tricoté pour eux ? »
    Sarah eut un haussement d’épaules et signala à son benjamin qu’il était trop tard pour s’attarder sur la tenue de chacun. Will et Jenny échangèrent un regard moqueur qui n’échappa guère à Caden.
    S – « Caden vient t’assoir à côté de ta sœur ! Pose ta bras autour de ses épaules, ce sera très mignon ! »
    J – « Ah non ! Pourquoi ce n’est pas Will ? »
    S – « Parce que William va se tenir entre ton père et moi-même ! Allez, Caden, presse-toi ! J’appuis sur le bouton ! Vite, vite, vite ! »
    Caden s’installa à côté de Jenny et passa son bras autour des épaules de sa sœur. Il sentit sa sœur se raidir.
    C – « Ca va ! Ce ne me fait pas plus plaisir qu’à toi ! »
    S – « Allez, ne bougez plus et dîtes…. Cheeze ! »
    C – « Cheeze ! »


Dernière édition par Caden Austin le Dim 13 Sep - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caden Austin
membre des magyars.

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: A-t-on déjà vu un tel boulet ?   Dim 13 Sep - 17:18

Eléments de sorcellerie


BAGUETTE - 32 centimètres, bois d'hêtre, contient une écaille de dragon.
PATRONUS - Une belette à la tête roublarde.
BIEN ou MAL ? Bien.

Hors-Jeu


PSEUDO - Lau'
AGE - 21 ans
AVATAR - Josh Harnett
PRESENCE - 7/7.
COMMENTAIRES ? Je m'aime ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A-t-on déjà vu un tel boulet ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
A-t-on déjà vu un tel boulet ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boulet
» Maître hacheur
» Le boulet et la cuirasse
» Le Boulet-Test
» Dédié à Zab et Kimi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hogwarts' back to NEVERLAND. :: Neverland :: La cérémonie de répartition-
Sauter vers: